mercredi 15 octobre 2008

The 11th Hour (2007)



Documentaire de 2007, avec Leonardo di Caprio comme narrateur, principalement sur le réchauffement climatique.

mercredi 24 septembre 2008

Desertec

La fondation Desertec (a but non lucratif) a été créée par la branche allemande du club de Rome pour faire la promotion du concept Desertec. Et le concept Desertec peut se résumer en une carte : des lignes THT qui relient toutes les productions d'électricité renouvelables à l'échelle de toute l'Europe et du Maghreb le point fort étant en particulier la création d'un réseau de centrale solaire a concentration dans le Sahara :


C'est un projet séduisant qui semble n'avoir que des avantages :
  • Décarbonisation de la production d'électricité a une échelle non négligeable. 
  • Projet possible avec les technologies déjà disponibles et qui offrira des opportunité énormes d'économie d'échelle ou d'innovation technologiques futures
  • Lissage des production renouvelables grâce a un réseau a grande échelle et a la complémentarité des différents type d'énergie
  • Projet coopératif entre différents pays et qui pourrait donc apporter certains développements dans des pays frontaliers de l'Europe et qui aurait donc un effet stabilisateur pour ces pays.
  • Possibilité de déstaliniser de l'eau de mer comme bénéfices collatéraux du projet.
Ce concept est assez convainquant, à tel point qu'on se demande pourquoi on en entend pas plus parler en France.

mardi 1 juillet 2008

Prix du pétrole

Le prix du pétrole a un effet assez déterministe sur l'économie. La corrélation entre les chocs pétrolier et les crises est a peu près établie.

Pourtant, on entend dire maintenant que l'économie est moins sensible au pétrole que dans les années soixante dix parce que le coût représente en proportion moins qu'avant. C'est une réflection assez primaire parce qu'on pourrait dire qu'au contraire, avec la mondialisation, les transports peu cher ont pris une place hyper centrale dans l'économie et les transports, c'est du pétrole.


samedi 7 juin 2008

Jared Diamond - conférence

Une conférence de Jared Diamond sur son livre : "Effondrement. Comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie". Certaines civilisations, telles que celles de l'île de Pâques, des Mayas ou des Vikings du Groenland, sont la cause de leur propre perte en raison de leur impact sur leur environnement alors que d'autres, les Islandais, les Japonais ou les Tikopiens, malgré d'énormes handicaps environnementaux, sont parvenus à survivre.

L'histoire de l'île de pâque est la plus frappante comme une métaphore de la situation de la terre actuelle car isolée dans l'océan, les habitants de l'île n'avait pas d'autre endroits ou chercher des ressources. Il faut que je cite un passage de la conférence qui n'est pas dénué d'humour :
Qu'a dit l'habitant de l'île de pâque quand il coupait le dernier arbre de l'île ? Alors que ça nous semble avec le recule être évidemment une grosse bêtise. Il fait plusieurs suggestions :
  • "N'ayez pas peur, la technologie va résoudre nos problème en trouvant un substitut au bois."
  • "Respectez mes droit de propriété, c'est ma terre, c'est mon arbre, que le gouvernement me foute la paix, je fais ce que je veux."
  • "Vos peurs écologique sont exagérées, vos modèles environnementaux et théories sont pas prouvées, il n'y a pas de preuve qu'on est face a une crise de ressource."

vendredi 16 mai 2008

vitres bleues

Je ne sais pourquoi mais depuis que je suis en chine, je suis fasciné par les vitres bleues électrique qui parsèment de nombreux bâtiments dans quasiment toutes les villes de Chine. On en voit partout, de bâtiment construits juste avant le grand boom de l'économie chinoise jusque sur des projets assez récent, sur des tours de trente étages ou sur des petites maisons auto construites. Typiquement ces vitres bleues électriques se retrouvent sur des bâtiments pseudo modernistes recouverts de céramique blanche qui devaient dans les années quatre vingt représenter le top de la modernité. Il serait intéressant, comme projet artistique ou pour un mémoire d'architecture, de remonter la chaîne jusqu'à l'usine, ou jusqu'au bureau de l'administration central qui a décide de la création de cette "filière industrielle". 



Ça pourrait être une sorte de symbole du fait que la centralisation a la chinoise et la société industrielle sont tout sauf incompatibles.

mercredi 14 mai 2008

Post carbon Institut

Une association americaine qu'on retrouve souvent dans les initiatives autour de l'environnement et qui propose pas mal de ressources  : http://www.postcarbon.org/
Ci dessous, j'ai traduit leur page de presentation :
Fondée en 2003, Post Carbon Institute est à la tête de la transition vers un monde plus résilient, plus équitable et durable.
Mission :Post Carbon Institute offre aux particuliers, collectivités, entreprises, gouvernements  les ressources nécessaires pour comprendre et répondre aux crises  interdépendantes, économique, de l'énergie, de l'environnement, de l'équité qui définissent le 21e siècle. Nous envisageons un monde de communautés résilientes et d'économies re-localisées qui se développent dans des limites écologiques.
Ojectifs :Post Carbon Institute a quatre objectifs principaux :
  • Accroître la sensibilisation et la compréhension. Notre objectif est d'aider les gens à affronter la réalité , de comprendre la vraie nature des crises proches, de prendre des decisions réfléchies, et d'agir avec confiance. 
  • Favoriser la collaboration. Pour naviguer avec succès la transition, une coopération sans précédent est necessaire. Trop souvent, les efforts ont lieu dans des ilots isolés.Notre objectif est de soutenir les collaborations vraies qui prennent en compte à la fois les causes et les solutions à ces crises interconnectees. 
  • Intégrer les connaissances. Les approches individuelles et les réponses dans un domaine peuvent parfois aggraver d'autres problèmes ou favoriser l'escalade d'une crise globale. Post Carbon Institute a une approche systèmique afin de s'assurer que les solutions s'amplifient, plutôt que de s'annuler, l'une l'autre. 
  • Inspirez-action. L'énormité du défi à relever et l'incertitude des temps à venir peut conduire à la peur, le désespoir, ou la paralysie. Nous offrons aux personnes et aux communautés des actions concrètes, pratiques et reproductibles pour renforcer la résilience et de gérer la transition.

samedi 10 mai 2008

Greenwashing à Dubai

Les journaux sont plein de projet soi-disant green comme ce projet à Dubai qui annonce : 
Wind turbines between each floor will generate a vast surplus of electricity capable of powering the whole surrounding neighborhood
Il est presque certain, qu'à la fin ce projet sera une aberration complète au niveau énergétique mais ce n'est pas grave, l'effet d'annonce aura été efficaces et le publique en général gardera l'impression que 
Y a pas de problème écologique, ils vont bien inventer quelque gadget high-tech qui résoudront le problème.  

Energy-positive wind powered rotating skyscraper set to begin construction in Dubai

vendredi 25 avril 2008

Limit to growth


Le livre "Halte a la croissance", dont le vrai titre devrait en fait être "limites a la croissance" et aussi autrement appelé "Rapport du Club de Rome" ou encore "Rapport Meadows" est un rapport scientifique apolitique par des scientifiques du MIT qui n'ont fait qu'étudier diffèrents scénarios d'évolution du monde. On entend tout et n'importe quoi à propos de ce rapport en particulier dans la bouche des économistes. Nicolas Baverez par exemple, économiste, animateur de l’émission "l'Economie en questions" sur France Culture ne rate pas une occasion de dire d'un ton péremptoire "le rapport du club de Rome s'est trompé". Je ne suis pas sur qu'il ait lu ce fameux rapport mais les économistes en général ont quelques difficultés avec la notion de limite.

Vous pouvez lire l'explication de Jean-Marc Jancovici : Qu'y a-t-il donc dans le "Rapport du Club de Rome" ?

  • Le rapport ne préconise aucune solution, il s'agit juste de faire des simulations.
  • Le club de Rome n'est pas lié au Vatican.
  • Dennis Meadows l'auteur le plus connu du rapport est spécialiste en "système complexes".
  • Le rapport ne s'est pas "trompé" puisqu'il n'a pas fait de prédictions mais présente plein de scénarios différents.
  • Tous les scénarios montrent que la croissance agricole, démographique, industrielle atteint les limites physiques de la planète au milieu du XXIème siècle
  • A l'inverse de ce que disent les critiques du rapport, l'évolution du monde actuel semble complètement suivre certains des scénarios présentés même si ce n'est pas une perspective réjouissante.

L’étude consiste en fait à faire un modèle de l'activité humaine en introduisant des notions telle que " si la production agricole augmente, la dégradation des sols augmente" ou "si la consommation de pétrole augmente, la fin du pétrole arrive plus vite". Le modèle est forcément imparfait mais il produit des scénarios qui sont sûrement plus pertinents que les scénarios de la plupart des prospectivistes officiels. En effet ça peut paraître bête mais notre société n'est souvent guidée que par des études basée sur des prolongations tendancielles, autrement dit, des projections dans le futur qui consistent à dire "telle chose a augmenté de 3% dans le passé, on peut sans risque dire qu'elle va augmenter de 2% dans le future".

Il n'est donc pas inutile de réfléchir sérieusement aux leçons du Rapport Meadows et comment et pourquoi il a été rejeté si violemment alors qu'il reste complètement pertinent trente ans après.

jeudi 24 avril 2008

Les civilisations meurent aussi

Un bon resume des idees de "Collapse of complex Societies" (traduit sur le site ContreInfo malheureusement inactif depuis longtemps) : http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1883


"Complex societies arise as efficient solutions to problems. At first, relatively little investment in complexity yields great benefits. But eventually, diminishing returns kicks in, and greater and greater investment produces less and less benefit. Finally, the point is reached where investment in complexity can no longer yield any increase in benefits. Collapse becomes increasingly probable. At that point, a crisis the society easily weathered earlier in its history - a military loss, drought, resource depletion, etc. - is enough to cause collapse."

dimanche 2 mars 2008

New year

Dans le pays qui  a inventé les pétards et autres feu d'artifice, une soirée de nouvel an peut évoquer un réveillon sous un bombardement de B52.




lundi 25 février 2008

Ecologie et ultralibéralisme

La vision libérale du monde pourrait être comparée à une vision simpliste de la sélection naturelle ou les lions sélectionnent les gazelles qui courent le moins vite.



Or l'essentielle de la pression sélective, ce ne sont pas les lions qui la font, ce sont les virus, les bactéries, l'alimentation, le climat qui change la répartition des ressources, l'équilibre sociale des populations animales. La morale derrière la sélection naturelle a plus a voir avec la notion d'équilibre qu'avec la notion de compétition. En fait l'exaltation de la compétition n'est qu'une déformation idéologique basée sur une vision simpliste du monde.

vendredi 15 février 2008

Qu'est ce qui va pas avec le PIB ?

Il y a quelques années, au cours d'un repas avec des amis d'amis tous statisticiens à l'insee, la conversation s'est portée sur le mouvement altermondialiste. Tous les convives furent assez ouvertement méprisant envers ces jeunes fous qui ne comprennent rien a l'economie. Quand j'ai essayé de défendre timidement l'éventuelle idée de la taxe Tobin, c'est tout juste si on m'a pas ris au nez. On m'a expliqué d'un ton condescendant qu'une taxe sur le mouvement des capitaux pourrait freiner la croissance et que même une réduction de 0.1 point de croissance, au niveau mondiale annulerait les actions que l'on pourrait effectuer avec le montant de la taxe. J'en suis resté benêt, je ne savais pas vraiment quoi répondre. Quand j'y repense, c'est encore une frustration intense. Que des gens qui sont censés être des statisticiens de haut niveau ne se posent même pas de question sur la nature des chiffres qu'ils manipulent, qu'ils ne puissent pas nuancer leur propos au point de fétichiser le 0,1 point de croissance d'un PNB qui n'est qu'un indicateur avec des limitations qui sont évidentes, me semble en fait la marque d'un vrai extrémisme idéologique dont ils ne se rendent même pas compte. 


S'il pouvait consacrer ne serait-ce que quelque minutes pour lire et débattre des idées ci-dessous, 

GDP / Criticisms_and_limitations - Wikipedia
http://www.redefiningprogress.org/
Sommes nous déjà en décroissance ?- Jean-Marc Jancovici
What's wrong with GDP

samedi 9 février 2008

dimanche 27 janvier 2008

Equation de kaya

Il est important de comprendre l'équation de Kaya pour comprendre l'ampleur des efforts a faire en matière de décarbonisation de l'économie. Ça dit que :


Émissions de CO2  = Contenu en CO2 de l'énergie * intensité énergétique de l'économie * Production par personne *Population


Et la conclusion évidente, c'est que comme les deux derniers termes de l'équation ont peu de chance de diminuer (d'ailleurs, peu de gens trouvent ça souhaitable) mais plutôt de doubler en quelques décennies, alors   il faut faire des efforts d'autant plus grand sur les deux premiers termes. Dans la tète des gens, les deux premiers termes, c'est en gros, des voitures qui consomment moins et quelques renouvelables, sauf qu'en regardant cette équation on comprend qu'en faisant juste la prolongation tendancielle des progrès passés, on est loin du compte.


Vous pouvez bien sur approfondir sur http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89quation_de_Kaya, mais c'est mieux explique la : http://www.manicore.com/documentation/serre/kaya.html

mardi 15 janvier 2008

Notre Pain Quotidien (2007)

A voir : des images impressionnantes de ce qui se passe dans les coulisses de notre industrie agroalimentaire.