vendredi 13 mai 2011

Green house

Les architectes ont souvent une tendance à comprendre les choses de manière littérale. Ils ont déjà reussi à interpréter "déconstructivisme" en "on construit a l'envers" et "concept philosophique" en "j'ai une idée de forme". Ça fait parfois la force de leur compétences de plasticiens mais dans la majorité des cas, ça démontre surtout formalisme et discours creux (je suis bien placé pour le savoir). Ainsi, maintenant une "green house", c'est une maison sur laquelle on fait pousser de la moumoute verte.


3 commentaires:

Kristofu a dit…

Allons Donc !
Je te trouve de mauvais esprit Vincent ! :)
Elle est très jolie cette maison ! Qui plus est, elle donne à penser..
Elle ressemble déjà aux temples d'Angkhor et aux cités Maya redécouvertes dans la jungle des centaines d'années après la disparition de leurs habitants..
En celà, elle nous rappelle que le passage de l'homme sur Terre est un règne éphémère et que la Nature reprendra toujours ses droits !
Cette maison est déjà bio-dégradée, digérée, retournée au giron de la Déesse Mère.
L'homme, primate fragile, s'y camoufle pour échapper au regard des grands prédateurs !
C'est un condensé de philosophie, une lecture accélérée de Schoppenhauer !
J'espère au moins qu'ils ont une pile nucléaire pour le chauffage..

Anonyme a dit…

moi pour un retour à la nature, je conseille plutôt une bonne cure d'ayahuasca
http://www.youtube.com/watch?v=HW1EzhO_GxI (très bon documentaire)
QB

Vincent a dit…

C'est toi Flavien ?

Enregistrer un commentaire